Aller au contenu

ODAG-Caritas

ORGANISATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’ARCHIDIOCESE DE GITEGA

A. IDENTITE

L’Organisation pour le Développement de l’Archidiocèse de Gitega (ODAG – CARITAS GITEGA) est une organisation qui se veut un instrument de la pastorale sociale de l’Archidiocèse de Gitega. Elle est en charge de l’auto promotion des populations ainsi que des questions d’urgence dans l’Archidiocèse de Gitega. 

Créée en 1976 sous l’appellation « BDAG » (Bureau de Développement de l’Archidiocèse de Gitega), l’ODAG a été agréée sous l’ordonnance ministérielle N°530/1472 du 31 octobre 2003.
Le siège social de l’ODAG– CARITAS GITEGA est situé dans l’enceinte de l’Archevêché de Gitega, dans le quartier Mushasha de la commune urbaine de Gitega, au Centre du Burundi, à 106 km de la capitale Bujumbura.

L’ODAG– CARITAS GITEGA est membre du réseau de la Caritas Burundi et entend promouvoir l’esprit partenarial et de collaboration qui existe entre les Caritas diocésaines, membres de ce réseau. Partant de cette relation, l’ODAG – CARITAS GITEGA se sent liée aux membres de la famille Caritas à travers la Confédération Caritas Internationalis.

B. MISSION

Tirant son inspiration de la parole de Dieu et de l’enseignement social de l’Eglise, la mission de l’ODAG– CARITAS GITEGA est de travailler pour le développement intégral de la personne humaine, avec une option préférentielle des plus marginalisés, à travers des interventions d’autopromotion, d’urgence et de plaidoyer visant l’interpellation des pouvoirs publiques pour l’avènement d’un Etat de droits affirmé. 

C. VISION

Dans son fonctionnement et ses interventions, l’ODAG– CARITAS GITEGA s’inspire des Saintes Ecritures et de l’enseignement social de l’Eglise. Ainsi, sa vision générale est celle d’un monde où la solidarité est le maître mot qui oriente les comportements humains et  où les biens de la terre qui ont été confiés à l’Homme par le Créateur, appartiennent à tous les Hommes sans aucun particularisme ethnique, religieux, culturel et politique et où tous les particularisme ethnique, religieux et où tous les Hommes jouissent des mêmes libertés et liés par des devoirs réciproques L’ODAG– CARITAS GITEGA rêve d’un Burundi où la personne humaine est respectée et où le bien commun est promu et respecté à travers un combat acharné contre les injustices sociales de tous ordres.

D. MANDAT

L’ODAG – CARITAS GITEGA a un mandat se traduisant par:

  • L’organisation de l’autopromotion dans l’Archidiocèse et la gestion des urgences;
  • La conception et la mise en œuvre des projets de développement;
  • La conception et l’harmonisation des outils d’autopromotion;
  • La redynamisation et la coordination des actions des comités de développement paroissiaux;
  • Le développement institutionnel et le renforcement organisationnel des comités de développement paroissiaux;
  • La collaboration avec d’autres organisations de développement intervenant dans l’Archidiocèse et ayant les mêmes visées que l’ODAG– CARITAS GITEGA;
  • La participation aux débats démocratiques qui interpellent les consciences et le changement des mentalités.

E. ORGANISATION STRUCTURELLE

La structuration organisationnelle de l’ODAG– CARITAS GITEGA comprend des instances de prise de décision et d’orientation que sont les organes ainsi qu’une instance d’exécution, le Secrétariat exécutif.

Ainsi, les organes dirigeants de l’ODAG– CARITAS GITEGA sont au nombre de 2 :
L’Assemblée Générale composée:

  • Des membres fondateurs de l’ODAG– CARITAS GITEGA (Curés des paroisses au nombre de 40);
  • Des vices présidents des Comités de développement paroissiaux;
  • Des chrétiens choisis pour leur engagement dans l’autopromotion.

Le Comité Exécutif composé :

  • De l’Archevêque de Gitega: Président;
  • Du vicaire général: Vice président;
  • Du secrétaire exécutif : Membre;
  • D’une dame juriste: Membre;
  • D’une dame ayant des compétences en genre: Membre; 
  • D’une dame économiste: Membre;
  • D’un homme ayant des compétences en développement: Membre.

Ces organes sont assistés par un secrétariat exécutif, dirigé par un secrétaire exécutif qui est appuyé par un personnel recruté.

Atelier de réflexion sur le plan opérationnel 2019 de l’ODAG-Caritas Gitega

L’ODAG est une ASBL conçue pour affirmer la volonté de l’Archidiocèse de Gitega à rencontrer l’homme au concret en vue de pousser vers l’avant son niveau de vie en général. Les travaux de ce bureau technique diocésain demadent une planification raisonnée

L’ODAG-Caritas Gitega a organisé en date du 26 février au 1er mars 2019 un atelier d’évaluation des activités réalisées en 2018 et l’élaboration du plan opérationnel des activités 2019 à Nyanza-Lac, en province  MAKAMBA.

Les activités ont débuté à 9 heures par un mot d’accueil prononcé par Monsieur l’Abbé Jean Berchmans NIBITANGA, Secrétaire Exécutif de l’ODAG-Caritas-Gitega. Il a remercié le Bon Dieu ainsi que tous les responsables des services et projets présents, les participants plus particulièrement Monsieur l’Abbé Venant MPOZAKO vicaire épiscopale de Mugera et Monsieur l’Abbé Simon NZIGIRABARYA, Superviseur Diocésain de l’Education qui ont représenté l’Archidiocèse de Gitega durant tout l’atelier. Il a aussi d’avance  annoncé la     venue de Monsieur Edmond Dieudonné HAKIZIMANA, point focal WCM Burundi qui devrait nous rejoindre dans l’après-midi.

Après son discours, le Secrétaire Exécutif de l’ODAG, a passé la  parole au coordinateur des projets, monsieur Pacifique MBERABAHIZI qui nous a présenté le cadre organisationnel de l’atelier. Pour lui, c’est une occasion de réflexion et de complémentarité mutuelle entre les différents  responsables des services et des projets ainsi que l’apport des partenaires ayant pris part à la séance. Il a passé la  parole à son adjoint monsieur Joseph NZORUBARA qui, à son tour, nous a présenté systématiquement le rapport annuel compilé des activités réalisées au sein de l’ODAG au cours de l’année 2018.

Abordant la 2ème partie relative à la planification opérationnelle des activités de 2019, Monsieur Edmond Dieudonné HAKIZIMANA l’a commencé par l’analyse des forces et faiblesses, des opportunités et menaces dans notre organisation dans le but d’élaborer des activités à mener comme remède de ces menaces. Après cette séance, c’était alors le  moment des  travaux en groupes selon les quatre axes de notre plan opérationnel et partant, la restitution de cette analyse.

Comme cette séance était  intéressante et vaste, nous ne sommes pas parvenus à terminer le plan opérationnel dans les délais prévus, sa consolidation a eu lieu de retour à Gitega sous l’animation de  monsieur Pacifique MBERABAHIZI, le Coordinateur des projets . (Eric © ODAG-Caritas)